La Tour Foncillon

La Tour Foncillon

Henri D.
Immeuble d'habitation construit de 1950 à 1959 sur les plans de l'architecte Louis Simon, dans le cadre de la reconstrution suivant les destructions de la seconde guerre mondiale. L'architecte s'inspire d'Auguste Perret. La résidence se compose de deux blocs identiques joints par les angles, une cage d'escalier faisant la liaison. Le volume de l'ensemble est souligné par la distinction des poteaux, poutres, corniches et remplissages. Chaque bloc compte cinq niveaux, avec un rez-de-chaussée pour le parking et quatre étages pour un total de quinze logements. Les deuxième et troisième étages sont occupés par des appartements en duplex dont la lecture en façade est révélée par les loggias et les balcons du deuxième étage. L'entrée est précédée d'un auvent trapézoïdal et conduit à la cage d'escalier fermée par des claustras. Les façades arrières sont rythmées par les galeries qui desservent les appartements. L'intersection des blocs est laissée vide et laisse voir la lumière de la cage d'escalier depuis les galeries et la cour en contrebas. La résidence s'éloigne des principes de Perret dans le dessin du plan, dans les contrastes de lumière et d'ombre, par la polychromie des loggias.
Default Title