Phare Aéronautique de Montferrand

Phare Aéronautique de Montferrand

Louis
Construit en 1927 par la Compagnie Aéropostale, ce phare est l'un des premiers sur la "ligne" qui aménera les avions de nuit de Toulouse à Dakar, puis quelques années plus tard, l'Amérique du Sud et Santiago du Chili. Pour gagner des heures préciseuses sur la durée du trajet total, tout en préservant la sécurité des pilotes, la Cmpagnie Aéropostale implanté, dès 1927, une ligne de phares pour guier les avions de nuit. Ces phares sont construit à Baziège, Montferrand, Castelnaudary (en réalité situé sur la commune de Mas Saintes Puelles) Alzonne, Barbaira, Lézignan Sallèles et Fleury. Equipés de tubes électriques au néon, rouge ou orangé pour mieux percer la brume, leur éclat était régulièrement interrompu pour émettre une lettre en morse. Montferrand émettait la lettre R. Le phare était mis en fonctionnement par le garde champêtre peu de temps avant le passage de l'avion. L'ordre en était donné quelques heures plus tôt par télégramme envoyé par l'aérodrome de Perpignan chargé de s'occuper de toute la ligne des phares jusqu'en Espagne. Ainsi, le pilote savait non seulement qu'il suivait la bonne direction, mais aussi à quel endroit il se trouvait. #1927 #aéronautique #Aéropostale #cheminement #Montferrand #phare
Default Title